Le livre-sillage

Livre d'artiste d'Aïdée BernardLivre objet en papier d'Aïdée Bernardlivre d'artiste d'Aïdée Bernard

Livre d’artiste 2012

D’après un poème de Jean-Claude Grosse, « Dans le sillage de Baïkala ».

Papier de celluloses de folle avoine et peuplier, 5m de long pour 12cm de large. Impressions aux jets d’encres pigmentées.

En filigrane une phrase de Baïkala.

Livre d’artiste en deux exemplaires dont un acquis par la cité du livre d’Aix en Provence.

Extrait :

Dans le sillage de Baïkala

À l’amour 

jour après jour

jusqu’à ce que ça fasse toujours !

À l’amour

qui surgit au détour

et dure moins d’un jour !

1-

Je l’appelle Baïkala

sirène reine du Baïkal

Je l’ai vue

vivre

exister

18 jours durant

sur 40 kilomètres

de littoral

rivages

de sables

galets

graviers

rochers

Vivre

exister

telle un papillon

légère

gracieuse

élégante

posant

main pied regard

ici puis là

butinant quoi ?

J’ai aimé cette vie

de virevoltes

révoltes

cette présence

impudente

imprudente

offrant

ventre bras

cuisses et jambes

au soleil

à la pluie

aux vents

bargouzine

koultouk

sarma

Impossible

après quelques jours

de ne pas voir l’évidence

Une chance

un bonheur

s’offraient à moi

Je l’appelle Baïkala

cette chance

ce bonheur

éphémèrement posés

à côté de ma vie

déposée sur le rocher

Mes yeux charmés

ont regardé

contemplé

admiré

vol pose envol

J’ai regardé Baïkala

bouche bée

décontenancé

déboussolé

mes repères

n’opéraient plus

pourquoi étais-je autant attiré  ?

Amoureux

d’un amour

surgi au détour

oui je veux bien oui

et donc

décider

oui je veux bien oui

aimer

à l’ancienne

l’amour qui dure moins d’un jour

Jean-Claude Grosse

Catégories

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *